La Tribune du Faso

Participation citoyenne et politique : GERDDES-Burkina outille des acteurs de la commune de Koudougou 

Dans l’optique d’améliorer la participation citoyenne et politique des femmes et des jeunes (filles et garçons), le Groupe d’étude et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina Faso (GERDDES-Burkina) a organisé ce samedi 27 mai 2023 à Koudougou, une rencontre d’échanges avec les acteurs de la localité. Cette activité vise à identifier les facteurs qui entravent la participation de cette couche de la société à la gestion des affaires publiques et de proposer des solutions.
Lire la suite…

Partagez

Pour le développement de leurs communes : Elèves et étudiants de Falagountou et de Markoye unissent leurs forces

« Fraternité et vivre ensemble pour la culture de l’excellence en milieu scolaire », c’est sous ce thème que s’est tenue la première rencontre entre les élèves et étudiants des communes de Falagountou et de Markoye ce dimanche 28 mai 2023 à Ouagadougou. L’objectif principal selon l’organisateur Nouhoun Djibé Maïga, est de réunir les élèves et étudiants des deux localités résidents à Ouagadougou afin de pérenniser les acquis de leurs ainés et de s’unir pour le développement de Markoye et Falagountou.
Lire la suite…

Partagez

Sécurisation du territoire : Le Président de la transition à Fada

Fada, 26 mai 2023). Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE est arrivé ce vendredi matin à Fada N’gourma dans la région de l’Est.
Le déplacement du Chef suprême des Forces armées nationales dans cette région s’inscrit dans le cadre du suivi des opérations de sécurisation du pays en cours. A cette occasion, le Chef de l’Etat va échanger avec les autorités administratives et militaires de la région pour plus d’efficacité dans le combat contre l’hydre terroriste.
Au cours de son séjour dans la cité de Yendabili, le Chef de l’Etat va également procéder au lancement du dispositif d’information et d’orientation des étudiants en matière d’opportunités d’insertion professionnelle ou d’emploi.
Cette initiative, une volonté du Président de la Transition, devra se matérialiser par le déploiement des services de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) au sein des instituts d’enseignement supérieur et de recherche par la mise en place de bureaux « Bilan de compétences et accompagnement (BCA) ».
Le Chef de l’Etat va mettre également son séjour à profit pour échanger avec les Forces vives de la région de l’Est sur la conduite et les enjeux de la Transition avec un accent particulier sur la nécessité pour tous les Burkinabè de se remobiliser pour la reconquête du territoire national.
Direction de la communication de la présidence du Faso
Partagez

Participation citoyenne et politique des femmes et des jeunes : GERDDES-Burkina outille des acteurs de la commune de Kombissiri

Ce jeudi 25 mai 2023 dans la commune de Kombissiri, le Groupe d’étude et de recherche sur la démocratie et le développement économique et social au Burkina Faso (GERDDES-Burkina) a organisé une rencontre d’échanges avec les acteurs locaux sur la participation citoyenne et les facteurs qui freinent la participation politique des femmes et des jeunes (filles et garçons).
Lire la suite…

Partagez

Loi sur la méritocratie dans l’administration publique : Les forces vives de la région du Centre-Est sensibilisées

Neutralité politique et méritocratie dans l’Administration publique : Les forces vives de la région du Centre-Est sensibilisées sur la loi N°002-2023/ALT
La volonté du ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale de sensibiliser les Forces vives des régions sur la loi N°002-2023/ALT du 16 mars 2023 se poursuit dans la région du Centre-Est.
Ainsi, le Secrétariat permanent de la Modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance (#SP_MABG), une structure du ministère a tenu un atelier de sensibilisation sur ladite loi, le jeudi 23 mai 2024 à Tenkodogo dans la région du Centre-Est.
L’ouverture de l’atelier a été présidée par le Gouverneur de la région, le colonel Aboudou Karim Lamizana.
Dans son discours, le colonel Lamizana a rappelé que la loi dispose de la neutralité politique et des conditions générales de promotion du mérite dans l’administration publique.
« Cette loi constitue une grande avancée vers l’amélioration de l’efficacité de l’administration publique. Cependant, l’objectif visé par cette loi ne peut être atteint que si les citoyens en ont connaissance et se l’approprient », a-t-il précisé.
Il a signifié que pour construire une administration républicaine et performante au service des citoyens, il faut que des acteurs soient des relais pour la vulgarisation de la neutralité politique et de la méritocratie dans l’administration publique burkinabè.
Les communicateurs du jour ont souhaité que tous les acteurs ayant pris part à cette campagne de sensibilisation soient des ambassadeurs de cette loi.
Des échanges sur la corruption, de bonne gouvernance et les fautes et sanctions prévues par la loi ont été, entre autres, les préoccupations majeures qui ont tenu en haleine les communicateurs et les forces vives de la région.
En plus de la sensibilisation des forces vives, le vendredi 24 mai, c’était le tour des élèves fonctionnaires de l’Ecole nationale de santé publique (#ENSP) et de l’Ecole nationale de santé de Tenkodogo de s’imprégner du contenu de cette loi.
DCRP/MFPTPS
Partagez

Jubilé d’or de l’Observateur Paalga : Quel est l’avenir des médias traditionnels africains à l’ère du numérique ?

A l’occasion de la célébration de ses 50 années d’existence, le quotidien L’Observateur Paalga organise du 23 au 24 mai 2023 à Ouagadougou, un colloque international avec pour thème : « Les médias traditionnels africains face au développement du numérique : résilience, opportunités et défis, le cas du Burkina Faso ». La cérémonie d’ouverture de ladite activité a eu lieu ce mardi 23 mai 2023 à l’Université Joseph Ki-Zerbo, en présence de plusieurs personnalités. Lire la suite…

Partagez

Littérature : Belélé Jérôme William Bationo s’intéresse au traitement de l’information climatique dans les médias burkinabè 

Belélé Jérôme William Bationo a rendu public son tout premier livre intitulé « développement durable et enjeux climatique : traitement de l’information dans les médias au Burkina Faso ». C’était autour d’une cérémonie de dédicace ce vendredi 19 mai 2023 au sein de la librairie Mercury à Ouagadougou, placée sous le parrainage du Directeur de publication de l’Observateur Paalga, Edouard Ouédraogo.
Lire la suite…

Partagez

Forum sur le Faso Dan Fani : l’accessibilité financière du produit en question

« La problématique de l’accessibilité financière du Faso Dan Fani (FDF) au Burkina Faso », c’est sous ce thème que se tient la première édition du Forum national sur le FDF, ce vendredi 19 mai 2023 à Ouagadougou. L’objectif visé est d’améliorer l’accessibilité financière du pagne tissé burkinabè pour la population. La cérémonie d’ouverture de ladite activité était placée sous la présidence du Chef du gouvernement, Appolinaire Kyelem de Tambèla.
Lire la suite…

Partagez

Santé communautaire : Les agents de santé à base communautaire prêtent serment

Le ministre d’Etat, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, représentant le Premier ministre, a présidé la cérémonie de prestation de serment des Agents de Santé à Base Communautaire (ASBC) et de lancement des activités des volontaires nationaux.
C’était dans l’après-midi, de ce vendredi 19 mai 2023, à Ouagadougou, au palais de la Jeunesse et de la Culture Jean-Pierre Guingané, en présence des ministres en charge de la Santé, Dr Robert Lucien Kargougou ; de la Jeunesse et de l’Emploi, Boubakar Savadogo.
Devant les membres du Gouvernement, les partenaires techniques et financiers, les Agents de Santé à Base Communautaire (ASBC) ont prêté serment de mener à bien leurs missions en conformité avec les textes nationaux régissant le volontariat au Burkina Faso.
Tout en les exhortant à ne pas trahir leur serment une, fois, sur le terrain, le ministre d’Etat, Bassolma Bazié, a indiqué que l’état de santé des populations est une préoccupation majeure du Gouvernement burkinabè surtout dans ce contexte particulier de défis sécuritaires et humanitaires.
Pour le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Lucien Kargougou, depuis l’institutionnalisation de la santé communautaire en 2016, le rôle des agents de santé à base communautaire dans le système de santé n’est plus à démontrer.
C’est pourquoi, le ministère de la Santé et l’Hygiène publique, en partenariat avec le Programme national de volontariat du Burkina, a lancé le recrutement de 15 000 ASBC au profit des zones urbaines et périurbaines de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et des sites de déplacés internes de cinq régions à fort défis sécuritaires, à savoir la Boucle du Mouhoun, le Centre-nord, l’Est, le Nord et le Sahel.
Pour le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi, Boubakar Savadogo, cette action s’inscrit en droite ligne avec l’initiative de mobilisation de 100 000 volontaires nationaux et internationaux sur les chantiers de développement « Jeunesse en action » porté par son département.
Cette première vague de prestation de serment intervient après l’atelier de formation organisé, le 11 avril 2023, à l’endroit de ces auxiliaires et relais locaux dans le système de santé au Burkina Faso.
Partagez

Etat de la démocratie au Sénégal : Le pays « traverse la crise la plus grave de son histoire… », rapport Afrikajom Center

« Le Sénégal : Un modèle démocratique africain en déclin », c’est le titre du dernier rapport de Afrikajom Center, publié en mai 2023. Ce document de 48 pages analyse la situation politique du Sénégal, pays considéré comme un modèle de démocratie en Afrique. Le rapport décrit comment la situation politique et économique s’est dégradée dans le pays à cause notamment de la corruption, du recul du respect des droits de l’homme et le déclin des valeurs démocratiques favorisé par un régime « hyper présidentiel qui concentre, contrôle et écrase tous les pouvoirs par le jeu des nominations aux fonctions civiles et militaires sans aucune possibilité de contrôle ».
Lire la suite…

Partagez