Lutte contre la corruption : Le ministère de l’Economie en campagne

Le ministère de l’Economie, des Finances et de la Prospective (MEFP) a organisé ce 1er décembre 2022 à Ouagadougou la cérémonie de lancement d’une campagne d’information et de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers. Elle se tient sous le thème : « Agir ensemble pour renforcer la lutte contre la corruption au sein du MEFP ».
Lire la suite…

Partagez

Inclusion financière des PDI : Le CNC-AIF formule 5 recommandations aux acteurs

Ce vendredi 25 novembre 2022, le Cadre national de concertation des acteurs de l’inclusion financière  (CNC-AIF) a refermé ses portes dans la capitale burkinabè. Elle se tenait sous le thème : « L’inclusion financière comme instrument de renforcement de la résilience des personnes déplacées internes au Burkina Faso ». Cette activité se veut un lieu de partage de bonnes pratiques et des innovations afin de favoriser un accès de tous, à l’inclusion financière et plus particulièrement, les Personnes déplacées internes (PDI).

Selon le ministre de l’Economie, des Finances et de la Prospective, Dr Aboubakar Nacanabo, cette session du CNC-AIF suscite beaucoup d’espoir pour la résilience des populations déplacées de forces dans le pays. Cela, car « la problématique de l’accès des PDI aux produits et services financiers, née de la violence subit par ces personnes notamment la perte de leurs moyens de subsistance, l’abandon temporaire de leur terre et la perte des documents d’identification pour certaines » a été discutée au cours des travaux de cette rencontre.

Elle a connue la participation des représentants de l’administration publique, les Systèmes financiers décentralisés, les banques, des sociétés d’assurances, les sociétés de téléphonie mobile,  des fintech, les Partenaires techniques et financiers, des ONG, les Fonds nationaux de financement, ainsi que les projets et programmes intervenant dans le secteur de l’inclusion financière.

Les travaux ont été marqués par 3 communications en plénières, suivies des échanges et des ateliers. Pour un meilleur accès des PDI aux produits et services financiers, les participants ont formulé 5 recommandations et une résolution.

Il s’agit notamment de la mise en place d’un mécanisme de garantie pour pallier les difficultés de financement des PDI, d’un système d’identification unique de tous les burkinabè, l’accélération de la mise en œuvre du programme national intégré pour le renforcement de l’inclusion financière au Burkina Faso, la formalisation d’un cadre de concertation entre les acteurs qui font du cash transfert à l’échelle nationale et l’augmentation du volume de crédits pour le développement des activités génératrices de revenus des PDI.

PCA des Caisses populaire du Burkina Faso

En ce qui concerne la résolution, ils ont pris l’engagement d’apporter un appui-conseil aux bénéficiaires, en vue de leur reconversion à d’autres métiers. A en croire M. Nacanabo, « ces recommandations et résolution feront l’objet d’un plan d’action des jours à venir pour faciliter leur mise en œuvre ».

Le Président du conseil d’administration (PCA) des Caisses populaires du Burkina, Alain Zidouemba a pris part à la rencontre. Pour lui, la mise en œuvre de ces recommandations sera une bouffée d’oxygène pour son institution dans l’exécution de sa mission qui est l’accompagnement des populations à la base. « Pour accompagner nos membres PDI, nous avons trouvé la stratégie de se délocaliser pour se rapprocher d’eux. Par exemple, c’est le cas de la Caisse populaire de Titao qui, en dépit des difficultés, s’est délocalisée à Ouahigouya pour accompagner les membres dans leurs activités » a-t-il ajouté.

Le Secrétaire technique  pour la promotion de l’inclusion financière (ST-PIF), Lin Hien s’est dit satisfait des résultats des travaux de cette session du CNC-AIF. « Les résultats sont atteints. Nous saluons l’engouement de la participation » a-t-il indiqué.

Issouf Tapsoba

Latribunesufaso.net

Partagez

Transition : Les acteurs de la chaîne de la dépense publique en concertation 

Les acteurs de la chaîne de la dépense publique des ministères sectoriels et ceux du Ministère de l’Economie des Finances et de la Prospective tiennent en ce jour 14 Octobre 2022 une rencontre à Ouagadougou. Cette rencontre s’inscrit dans le cadre normal de la concertation entre acteurs et en particulier celui de la nécessité d’harmoniser la compréhension des différents textes pris par les nouvelles autorités dans le contexte actuel de l’expédition des affaires courantes par les Secrétaires Généraux des Ministères et Institutions.  Lire la suite…

Partagez

Impôt : 600, 90 milliards FCFA mobilisés au premier semestre 2022

La Direction Générale des Impôts (DGI) est une structure centrale du ministère chargé des finances. Elle est chargée de l’élaboration et de l’application de la législation fiscale intérieure, domaniale, foncière et cadastrale. Elle mobilise les ressources aussi bien pour le budget de l’Etat que pour le budget des collectivités territoriales. 
Lire la suite…

Partagez

Pilotage des pôles de croissance : Le comité national tient sa session ordinaire de l’année

Ce vendredi 15 juillet 2022 à Ouagadougou, se tient la session ordinaire de l’année 2022 du Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC).

La cérémonie d’ouverture a alors été placée sous la présidence du Premier Ministre, Albert Ouédraogo, président dudit comité.

« Promouvoir les pôles de croissance comme instrument majeur de résilience de l’économie nationale dans un contexte à fort défi sécuritaire », c’est sous ce thème que se tient la session ordinaire 2022 du Comité national de pilotage des pôles de croissance (CNPPC).

Pour le Premier ministre Albert Ouédraogo, Président de ce comité, cette session se tient dans un contexte national difficile, tant sur le plan sécuritaire, socio-économique et humanitaire. En effet, à la date du 30 avril 2022, le Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation a recensé 1 902 850 personnes déplacées internes du fait des exactions des groupes armés terroristes et sur le plan socio-économique, la situation sécuritaire a de fortes répercussions sur l’activité de production dans divers domaines. « Le secteur agro-sylvo-pastoral par exemple, qui occupe plus de 70% de la population active totale, a été fortement impacté. Les mouvements de populations du fait de l’insécurité ont entraîné un abandon de 384 702 ha de superficies de terres cultivables et une perte de production de 323 093 tonnes durant la campagne agricole 2021/2022 », a soutenu le Président du comité, avant d’ajouter que les zones dédiées aux pôles de croissance sont également affectées à des degrés divers par le phénomène de l’insécurité.

Les échanges sur le présent thème devraient donc permettre aux participants d’explorer les possibilités qu’offrent les pôles de croissance, en tant qu’approche holistique de développement, dans le cadre global de la lutte contre l’insécurité, structurée autour du triptyque « Paix-Sécurité-Développement ». Outre cela, il s’agira pour les uns et les autres d’apprécier l’état de mise en œuvre des décisions de la session 2021 du comité, de dresser la situation d’exécution du Plan de travail annuel budgété 2021 de la Stratégie nationale de promotion des pôles de croissance (SNPPC), et de faire le point de la préparation et de l’exécution des pôles de croissance.

Pour Albert Ouédraogo, l’importance des investissements réalisés sur les sites ainsi que l’impact attendu des pôles de croissance, en termes de création de richesses et d’emplois, imposent que des réponses appropriées et diligentes à la problématique de la sécurité puissent être apportées. C’est pourquoi, il espère que des échanges francs avec de bons résultats. « Me convainquant de vos compétences individuelles et de votre engagement reconnu, je n’ai aucun doute sur la qualité de nos réflexions et des recommandations qui sortiront de nos travaux et dont la mise en œuvre contribuerait à mieux dynamiser les pôles de croissance pour une économie résiliente, fortement dynamique et hautement compétitive », a-t-il terminé.

Alizèta Zouré

Latribunedufaso.net

Partagez