Conférence régionale sur la Chenille légionnaire d’automne : Le ton des travaux donné à travers la conférence inaugurale

A la suite de la cérémonie officielle d’ouverture de la Conférence régionale sur la gestion durable de la Chenille légionnaire d’automne au Sahel et en Afrique de l’Ouest, le mardi 10 septembre 2019, les travaux ont débuté dans l’après-midi avec la conférence inaugurale. Lire la suite…

Partagez

Invasion de la Chenille légionnaire d’automne : 72 heures de conclave pour les Etats membres du CILSS

Le ministre de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles, Salifou Ouédraogo, a officiellement ouvert la Conférence régionale sur la gestion durable de la Chenille légionnaire d’automne (CLA), ce mardi 10 septembre 2019, à Ouagadougou. Il était accompagné du premier ministre, Christophe Dabiré, représentant le Président du Faso, Roch Kaboré, par ailleurs Président en exercice du Comité inter-États de lutte contre la sécheresse au Sahel (CILSS), et patron de ladite conférence. Lire la suite…

Partagez

Politique sectorielle « Environnement, Eau et Assainissement » : que retenir ? 

Le 14 juin 2018, le Président du Faso, Roch Kaboré, signait le décret N°2018-0456/PRES/PM/MEA/MEEVCC/MUH/MATD/MINEFID portant adoption de la Politique sectorielle « Environnement, Eau et Assainissement » (PS-EEA, 2018-2027). Quelles sont les grandes articulations de cette politique sectorielle qui court jusqu’en 2027 ? A quelles fins a-t-elle été élaborée ? Ce sont là les quelques questions auxquelles l’on a essayé de répondre. Lire la suite…

Partagez

Biosécurité au Burkina Faso : Toute une histoire

Classé parmi les meilleurs en Afrique en matière de biosécurité et biotechnologie, le Burkina Faso a, le lundi 02 septembre 2019, inauguré un laboratoire national de référence à son bénéfice ainsi qu’à celui des pays de la sous-région. Il compte ainsi, conforter sa place actuelle, voire la dépasser. Mais, quelle est l’histoire de la biosécurité au pays des Hommes intègres ? Lire la suite…

Partagez

Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire : Les acteurs du dispositif de sécurité alimentaire dressent le bilan

Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire : Les acteurs du dispositif de sécurité alimentaire dressent le bilan

 

Le comité technique du Conseil national de sécurité alimentaire tient sa réunion ordinaire mensuelle, ce mercredi 04 septembre 2019 à Ouagadougou. Présidée par le représentant résident de la FAO, Dauda SAU, la rencontre a porté sur l’état du stock national de sécurité alimentaire, la mise en oeuvre du Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition, ainsi que la réalisation des activités du Plan de travail et de budget annuel.  L’évaluation à mi-parcours du Plan de réponse et de soutien aux personnes vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition établit le financement mobilisé à 5 690 812 053 francs CFA, soit un taux d’exécution financière de 22,94% par rapport à la planification. L’exécution physique est estimée à 42,58%. De nombreuses actions supplémentaires dans le domaine de l’assistance alimentaire et des appuis à la production végétale, à l’élevage et à la nutrition ont été menées en raison de la situation sécuritaire.

Source: ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles

Partagez

Procès du putsch de septembe 2015 : Les absents condamnés entre 10 à 30 ans de prison fermes  

Ceci est le jugement par défaut rendu par le tribunal militaire de Ouagadougou le mardi 3 septembre 2019.

PAR CES MOTIFS;

Statuant publiquement, par défaut en matière criminelle et en premier ressort :

-Déclare les faits d’attentat à la surété de l’Etat constitués à l’encontre de l’accusé SONGOTOUA Zakaria et l’en déclare coupable;

-Déclare les faits de complicité d’attentat à la surété de l’Etat constitués à l’encontre des accusés:

  1. TRAORE Abdoul Karim André;
  2. KAGAMBEGA Timpoko Marguérite;
  3. KABORE Emile René;
  4. DIENDERE/DIALLO Fatoumata;
  5. BOUGOUMA/KAGONE Tené Alima;
  6. Colonel DEKA Mahamady et les en déclare coupables;

-Déclare  constitués les faits de dégradation volontaire aggravée de biens reprochés à :

  1. KAGAMBEGA Timpoko Marguérite;
  2. ZOUGNOMA Issoufou et les en déclare coupables;

Déclare constitués les faits de  complicité de dégradation volontaire aggravée de biens  reprochés au colonel DEKA Mahamady et l’en déclare coupable;

-Déclare constitués les faits de meurtre à l’encontre des accusés :

  1. TRAORE Abdoul Karim André;
  2. KABORE Emile René;
  3. DIENDERE/DIALLO Fatoumata;
  4. Colonel DEKA Mahamdy;
  5. SONGOTOUA Zakaria et les en déclare coupables;

-Déclare constitués les faits de coups et blessures volontaires à l’encontre des accusés :

  1. TRAORE Abdoul Karim André;
  2. KAGAMBEGA Timpoko dite Marguérite;
  3. KABORE Emile René;
  4. DIENDERE/DIALLO Fatoumata;
  5. BOUGOUMA/KAGONE Tené Alima;
  6. SONGOTOUA Zakaria;
  7. Colonel DEKA Mahamdy;
  8. ZOUGNOMA Issoufou et les en déclare coupables;

-Déclare constitués les faits de complicité de violences et voie de fait sur autrui à l’encontre de l’accusé :Colonel DEKA Mahamady et l’en déclare coupable;

En repression condamne:

– TRAORE Abdoul Karim André, KABORE Emile René, DIENDERE/DIALLO Fatoumata, BOUGOUMA/KAGONE Tené Alima, SONGOTOUA Zakaria, Colonel DEKA Mahamady à trente (30) ans de prison ferme;

-KAGAMBEGA Timpoko Marguérite à vingt (20) ans de prison ferme;

-ZOUGNOMA Issoufou à dix (10) ans de prison ferme;

Les condamne aux dépens.

Partagez

Forum 2019 de « la Révolution verte africaine » : Le Burkina Faso présente son projet de transformation structurelle de la filière riz

Le ministre de l’Agriculture et des Aménagements Hydro-agricoles, Salifou OUEDRAOGO prend part, avec une délégation d’entrepreneurs agricoles burkinabè, au Forum 2019 de la « la Révolution verte africaine » (AGRF), qui se tient à Accra au Ghana, du 3 au 6 septembre 2019.  Il y a présenté le Projet de transformation structurelle de la filière riz du Burkina Faso et accordé des audiencyes aux représentantes du Secrétaire général des Nations unies ainsi qu’à une délégation de la fondation Bill et Melinda Gates.

 

Source : Ministère de l’agriculture et des aménagements hydro-agricoles

Partagez