Burkina Faso : La Commune de Ouagadougou célèbre la journée de l’enfant africain

En 1990, l’Organisation de l’unité africaine (OUA) devenue l’Union africaine (UA) a institué une journée de l’enfant africain. Célébrée chaque 16 juin, elle s’inscrit en souvenir du massacre de centaines d’enfants, lors d’une marche pour leurs droits à Soweto (Afrique du sud) en 1976. C’est ainsi que l’organisation non gouvernementale (ONG) Giant of Africa en partenariat avec IAMGOLD Essakane SA, célèbre en différé la 32e édition de cette journée, ce jeudi 23 juin 2022 au terrain de basket-ball de la Maison des jeunes de Ouagadougou (MJCO).
Lire la suite…

Partagez

Journée mondiale de l’environnement : IAMGOLD Essakane SA prime les meilleurs projets

IAMGOLD Essakane SA se veut une entreprise responsable, soucieuse des questions environnementales. A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement (JME), elle a initié un concours d’appel à projet sur l’économie circulaire et la préservation des ressources, qui a connu la participation des universités et écoles partenaires. Ce 10 juin 2022, à Ouagadougou, la société a organisé la cérémonie de remise des prix aux lauréats de ce concours.
Lire la suite…

Partagez

Mines et carrières : Bientôt des journées pour promouvoir les artisans miniers

Après le Forum national des artisans du Burkina Faso (FONA) tenu en 2018, les membres du Comité national d’organisation (CNO) se sont réunis ce vendredi 10 juin 2022, en vue de préparer la 1re édition d’une activité du genre, dénommée « Journées de l’artisan minier (JNA) ». C’était sous la présidence du Secrétaire général du Ministère des mines et carrières, Moïse Ouédraogo.
Lire la suite…

Partagez

Crise au Groupe AVESORO : Les travailleurs demandent le remplacement de l’actuel DG

Depuis un certain temps, le Groupe AVESORO traverse une crise qui menace sa survie au pays des Hommes intègres. Le groupe est composé de 3 sociétés minières. Il s’agit notamment de Ouaré Mining Company qui exploite la mine de Ouaré, Nétiana Mining Company qui exploite celle de Nétiana et de Burkina Mining Company qui exploite le site de Youga. En effet, tout a débuté après l’attaque de la mine de Ouaré le 30 janvier 2022 par les terroristes. Les responsables du groupe ont ordonnées l’arrêt des activités dans toutes les sociétés du groupe (Youga, Ouaré et Nétiana). Ils ont décidé de mettre les travailleurs sous chômage technique de 3 mois, renouvelable une fois. C’est alors que commence un bras de fer entre les dirigeants du groupe et les travailleurs qui n’approuvent pas cette décision. Lire la suite…

Partagez