Projet multiplex de la TNT : Le comité de suivi et d’orientation tient sa 1re rencontre

Ce mardi 21 juin 2022 à Ouagadougou, le Directeur de cabinet du Ministère en charge de la communication, Léopold Kaboré a, au nom de la ministre Valérie Kaboré, procédé à l’installation des membres du comité de suivi et d’orientation du projet multiplex de la Télévision numérique terrestre (TNT). Le lieu également pour le comité de tenir sa 1re session de travail.

En novembre 2019, le Burkina Faso a opéré le basculement intégral de la télévision analogique vers la télévision numérique, pour répondre à la directive mondiale de l’Union internationale des télécommunications (UIT), et ce, à travers la création de la Société burkinabè de télédiffusion (SBT). Si les efforts consentis par l’Etat et les différents partenaires ont permis d’achever la construction du 1er multiplex de la Télévision numérique terrestre (TNT), la finalisation du processus nécessite plus de travail.

C’est pourquoi un comité de suivi et d’orientation a été créé, dans la dynamique de l’acquisition, l’installation et l’exploitation de nouveaux multiplex TNT, réussies et prenant en compte l’ensemble des exigences de l’heure du secteur de l’audiovisuel.

En effet, les acteurs de l’audiovisuel sont confrontés aujourd’hui à de nombreux défis, notamment celui de la viabilité économique, l’indisponibilité actuelle en termes de canaux de diffusion dans le 1er multiplex, la production de contenus de qualité, sans oublier le déséquilibre financier né de l’exploitation du 1er multiplex qui est basé sur la réception gratuite dès programmes. Pour le Président du comité, Victorien Aimar Sawadogo, cette cérémonie est donc d’une grande importance. « Cette cérémonie revêt une importance capitale, car il s’agit de donner le départ d’une mobilisation participative de l’ensemble des acteurs, spécialistes dans leur domaine respectif, et professionnels du secteur de l’audiovisuel autour des défis de l’heure nés à la faveur de l’avènement de la TNT », a-t-il soutenu.

Et au Directeur de cabinet du Ministère en charge de la communication, Léopold Ringèsba Kaboré, représentant la Ministre du département, Valérie Kaboré, d’ajouter que le fait d’aller vers l’ouverture de nouveaux multiplex s’avère une nécessité et une opportunité pour recentrer le modèle économique de la SBT au regard du paysage actuel de l’audiovisuel.

C’est pourquoi, les deux (2) intervenants n’ont pas manqué d’inviter chacun à apporter sa pierre contributive pour un succès du processus à terme. « Puisse chaque membre du comité participer pleinement à la réussite du processus, aux plans technique, économique et financier, pour un secteur de l’audiovisuel prospère, inclusif, avec des contenus de qualité », a espéré Victorien Aimar Sawadogo.

Il faut noter que la SBT qui a été créée dans le cadre de l’avènement de la TNT au Burkina Faso, a pour mission principale le transport et la diffusion des programmes radiophoniques et télévisuels sur l’ensemble du territoire national.

Alizèta Zouré

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.