Journée mondiale de l’environnement : IAMGOLD Essakane SA prime les meilleurs projets

IAMGOLD Essakane SA se veut une entreprise responsable, soucieuse des questions environnementales. A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement (JME), elle a initié un concours d’appel à projet sur l’économie circulaire et la préservation des ressources, qui a connu la participation des universités et écoles partenaires. Ce 10 juin 2022, à Ouagadougou, la société a organisé la cérémonie de remise des prix aux lauréats de ce concours.

Chaque année, dans le cadre de la commémoration de la Journée mondiale de l’environnement (JME), IAMGOLD Essakane SA mène des activités de promotion de la protection de l’environnement. Il s’agit notamment des activités de sensibilisation auprès des employés, des partenaires internes et externes, une campagne de reboisement au sein de la mine et dans des écoles et des opérations de salubrité. En plus de ces initiatives, la société minière a organisé un concours dans les universités et écoles partenaires pour sélectionner et primer trois (03) meilleurs projets innovants allant dans le sens d’une économie circulaire et la préservation des ressources. La présente cérémonie est donc organisée pour la remise des prix aux lauréats. Le Directeur général de la mine Essakane SA, Mohamed Ourriban a positivement apprécié la tenue de cette activité. Pour lui, « la contribution des étudiants, des enseignants et des chercheurs des universités sont très importantes pour réduire l’impact industriel et de l’activité humaine sur l’environnement ». Sa société va tenter d’expérimenter les trois projets qui seront sélectionnés lors de ce concours.

A travers cette initiative, la société minière veut contribuer d’une part, à la dynamisation de la vie associative et d’autre part, à encourager et à valoriser l’engagement des étudiants qui œuvrent pour la protection de l’environnement. 

Le jury a mis en place une procédure de sélection des projets. «  Le jury a reçu 17 projets qui avaient des contenus variables notamment sur la protection de l’environnement et sur la pollution agricole. Nous avons défini 8 critères avec des scores différents qui nous ont permis de noter les différents projets. Le jury comprenait 5 membres. Les notes des différents membres faisaient la moyenne pour la notation de chaque projet. Il faut noter que les candidats avaient le choix de competir en groupe d’étudiants ou individuellement selon le type de projet choisi » a expliqué le président du jury, André Kiéma. 

Le premier prix a été remporté par le projet intitulé : « Production BioGaz domestique » de l’étudiant Habib Moyenga avec une moyenne de 13,85. Il gagne une attestation et la somme de 1 000 000 FCFA. Le projet « Valorisation des déchets plastiques de la ville de Fada N’Gourma » a occupé la deuxième place avec une moyenne de 12,4. Il est primé par une attestation et une somme de 500 000 FCFA. Il a été présenté par un groupe d’étudiants. Le projet « Agro-écologie, une solution aux préoccupations environnementales et sanitaires liées au maraîchage à la périphérie de Ouagadougou au Burkina Faso » vient en troisième position avec une moyenne de 11,6. Son auteur, Ali Mandé repart avec une attestation et une somme de 300 000 FCFA. Les autres participants au concours ont été distingués par une attestation de participation. 

Le lauréat du concours, Habib Moyenga s’est dit honoré d’avoir remporté le premier prix. Il remercie IAMGOLD Essakane SA pour cette initiative et l’exhorte à continuer à soutenir les étudiants dans le domaine minier. 

Issouf Tapsoba

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.