Ma ville en peinture : « L’art au service du social »

Du lundi 04 au samedi 09 octobre 2021, s’est tenue à Ouagadougou, la première édition de « Ma ville en peinture ». C’est ainsi que ce samedi 12 mars 2022, les initiateurs ont organisé une soirée de remerciements, en vue de faire le bilan des activités tenues. C’était sous la présidence de Adjaratou Ouédraogo, Artiste peintre et promotrice de « Ma ville en peinture »

C’est dans l’optique de promouvoir l’art et la peinture en particulier, qu’est née « Ma ville en peinture ». Au cours de cette soirée de remerciements, les organisateurs ont exprimé leur réjouissance quant au bilan de cette 1re édition. « C’était un gros succès. Je ne m’y attendais vraiment pas », a laissé entendre la promotrice, Adjaratou Ouédraogo, Artiste peintre.

A travers son rôle social, qu’est de rendre hommage à la brigade verte, pour les différents services rendus à la ville de Ouagadougou, « Ma ville en peinture » a permis de mettre à la vente aux enchères 20 tableaux. Ce qui a permis de récolter la somme de 2 millions de francs CFA pour les femmes de cette brigade. « La ville de Ouagadougou est propre de leur balai, elle est propre de leur souffrance, elle est propre de leur courage. Ce sont nos femmes, ce sont nos mamans de la brigade verte. Nous avons décidé d’utiliser ces fonds pour les aider à continuer de faire ce travail gigantesque pour lequel nous leur devons beaucoup », a soutenu Adjaratou Ouédraogo.

Cette soirée fût également le lieu pour elle de procéder à une remise d’attestations de reconnaissance aux différents partenaires et tous ces acteurs qui l’ont accompagnée dans la réalisation de cette 1re édition.

Tout en espérant que l’initiative ne se limite pas uniquement à Ouagadougou, mais voyage aussi dans les autres régions du pays, ainsi qu’à l’extérieur, elle a invité ses collaborateurs à être toujours présents, pour un avenir meilleur. « Ma ville en peinture acte 2, acte 3, acte 4, ma ville en peinture à Ouagadougou à Bobo, à Ouahigouya, à Koudougou, à Dori, c’est possible ; Ma ville en peinture à Dubaï, au Malawi, au Canada, en Côte d’Ivoire, au Togo, en France, au Rwanda et nous allons le faire ensemble », a-t-elle affirmé.  

Haramy Son (stagiaire)

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.