Chambre consulaire : Kadhafi rébelote pour 5 ans

Il était le seul candidat en liste à s a propre succession à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). A l’unanimité des voies, Mahamadi Savadogo dit Kadhafi a été réélu par ses paires pour un second et dernier mandat de cinq ans.

Mahamadi Savadogo dit Kadhafi a été réélu par ses paires à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF). Il a été plébiscité par les 169 élus consulaires qui ont pris part au processus. A la tête d’un bureau consulaire composé de 21 membres, l’homme d’affaire, va ainsi briguer un second et dernier mandat à la tête de l’institution. 

Les premiers mots du président réélu sont des mots de rassemblement. Il est le président de tous, et c’est lui qui le dit. Il déclare rester ouvert avec son bureau, pour piloter la maison commune dans un esprit d’écoute, de vision. Il a invité les uns et les autres à maintenir les contacts avec leur base, et à promouvoir la solidarité et la patience dans la recherche des solutions aux préoccupations communes.

Des défis sont à relever, c’est pourquoi bien avant même son investiture, Kadhafi appelle déjà ses collaborateurs au travail. Il promet qu’avec l’ensemble des membres du bureau qu’il dirige, l’ensemble des élus consulaires, il va entamer des consultations dans les jours à venir, pour mettre en place, le cabinet de la présidence et les commissions consulaires afin de transformer le programme de mandature en plan stratégique 2021-2026 qui sera adopté au cours du premier trimestre 2022.

Le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Harouna Kaboré a salué l’esprit d’apaisement qui a prévalu durant le processus. Il a souhaité aux nouveaux élus beaucoup de courage et d’abnégation. Il les a invités à porter davantage les aspirations du secteur privé, et qu’ils les traduisent en acte.

L’élection du bureau consulaire est intervenue après la validation des mandats des nouveaux élus consulaires, suivi de leur installation officielle par le ministre en charge du commerce.

Julien Sawadogo

Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *