Sport : De nouvelles infrastructures pour faire éclore le talent de la jeunesse

L’espace sportif situé au sein de la Maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou rénové par la Fondation Giants of Africa à hauteur de 150 000 000 de francs CFA, a été inauguré ce vendredi 15 octobre 2021.

Les jeunes ont d’ailleurs débuté l’entrainement

Construit en 1948, la Maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou dispose en son sein, d’un espace sportif dédié aux disciplines de mains. Depuis quelques années, cet espace sportif est abandonné et était dans un état de délabrement très avancé. Cêtre image de ce espace sportif relève du passé, car aujourd’hui, il présente un autre visage. Cette transfiguration est l’œuvre de la Fondation Giants of Africa, qui avec l’accompagnement financier de la société minière IAMGOLD Essakane, a redonné une seconde vie à cet espace.

Il s’agit d’une infrastructure composée de deux terrains de basketball, un terrain de volleyball, tous équipés de projecteurs solaires, de trois tribunes dont deux couverts, de deux blocs de toilette homme et dame, que le maire de la commune de Ouagadougou, Armand Roland Pierre Béouindé a réceptionné. Tout naturellement, il a traduit sa gratitude et celle de la commune au donateur pour sa vision de développer le sport à travers la construction d’infrastructures sportives de qualité. Le maire note que les deux terrains de basket sont dotés d’équipements modernes et pourront accueillir de compétitions internationales. Si on s’en tient à ses dires, l’infrastructure dont le coût de la rénovation est estimé à 150 000 000 de francs CFA, va occuper sainement la jeunesse, et renforcer son avis de réussir dans les différentes disciplines sportives que sont le basketball et le volleyball.

L’avis du premier responsable de la commune de Ouagadougou est partagé par le président du CEO d’IAMGOLD corporation, Gordon Stothart. De ses dires, la satisfaction de l’aboutissement du projet qu’il qualifie de majeur a pour objectif de faire clore les meilleurs talents et contribuer à l’éducation et à l’émancipation des jeunes ; susciter massivement l’intérêt de la jeunesse pour le basketball ; promouvoir le développement du basketball à travers des programmes de coaching et formations, animés par des basketteurs et des encadreur de renom ; etc. Il rappelle que le projet s’inscrit dans le cadre de la politique de développement des actions et programmes à impact positif et durable de la société minière dans les pays où elle exerce ses activités minières. Gordon Stothart rassure donc qu’il ne s’agit qu’un début, car le partenariat avec la Fondation Giants of Africa se poursuivra au Burkina Faso au cours des prochaines années.

La Fondateur de la Giants of Africa, Masaï Ujiri a confirmé les propos de son partenaire. Il promet œuvrer à la construction d’autres infrastructures sportives dans le pays. En attendant que cette promesse ne se concrétise, il a invité la jeunesse à faire bon usage du joyau mis à sa disposition.

Julien Sawadogo
Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.