Présidence du Faso : Le ministre ivoirien en charge de la défense, porteur d’un message du président Ouattara

Le président du Faso, Roch Kaboré, a reçu en audience, ce lundi 10 mai 2021, au palais de Kosyam, le ministre ivoirien en charge de la défense, Téné Birahima Ouattara. L’hôte, à sa sortie d’audience, a coanimé avec son homologue burkinabé, Chériff Sy, un point de presse.

Le ministre burkinabé en charge de la défense, Chériff Sy, a qualifié de normale la visite au Burkina Faso du ministre ivoirien en charge de la défense ce, avançant les liens qui lient les deux pays. « Au regard des relations fraternelles et de la communauté du destin que nous avons, la Côte d’Ivoire et le Burkina, cette visite est somme toute normale », a-t-il déclaré. Et de faire ensuite savoir qu’il a été, au cours de leurs échanges, question de « discuter des questions de sécurité, de défense et d’autres questions de coopération et de partenariat dans le domaine de la défense », a-t-il indiqué. Il s’est également réjoui de la présence du ministre ivoirien sur le sol burkinabé, avec qui a pu se tenir une séance de travail très constructive. « Nous nous sommes réjouis de sa présence ici depuis hier avec nous. Nous avons eu une séance de travail très constructive sur ces questions-là », a dit Chériff Sy.

Le ministre burkinabé en charge de la défense a de même rappelé durant son intervention les difficultés que connaissent les deux pays au niveau de leurs deux frontières ; et n’a pas manqué de faire savoir que des opérations conjointes ont été menées dans le but d’y faire face. « Depuis quelques années, nous avons des difficultés au niveau de nos deux frontières du fait de tentatives d’infiltrations d’éléments nuisibles que nous appelons communément des groupes armés terroristes. Nous avons eu à mener ensemble un certain nombre d’opération pour faire reculer cette agressivité », a raconté M. Sy avant de préciser : « c’est dans cette dynamique que nous nous trouvons aujourd’hui devant vous ».

Le ministre ivoirien en charge de la défense, Téné Birahima Ouattara, dit être venu présenter ses civilités au président du Faso et lui porter un message du président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. « Je ne peux venir en terre burkinabé sans venir présenter mes civilités au président du Faso. Il était normal que nous puissions passer le saluer, lui faire un message du président Ouattara », a affirmé le minis. En ce qui concerne la lutte contre le terrorisme, il estime que ce ne peut être l’affaire d’un seul pays. « Nous pensons que la lutte contre le terrorisme ne peut être menée par un seul Etat. Il faut donc mutualiser les efforts, se tenir informer, essayer de mettre ensemble nos moyens pour lutter efficacement contre ce fléau. Ce qui se passe en Côte d’Ivoire, intéresse le Burkina Faso et vice-versa. Nous devons nous mettre ensemble pour essayer de faire en sorte que nos populations puissent vivre en paix et en sécurité. », s’est-il exprimé.

Pour rappel, c’est depuis hier que le ministre ivoirien est présent dans la capitale burkinabé. Aujourd’hui, avant d’être reçu par le président Kaboré, il a eu, en début de matinée, une séance de travail avec son homologue burkinabé.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *