Double scrutin du 22 novembre 2020 : La CODEL au rapport à Kosyam

La Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL), dirigée par Me Halidou Ouédraogo, a été reçue en audience au palais de kosyam, ce mardi 16 mars 2021, à Ouagadougou. Objectif, présenter son rapport sur le double scrutin du 22 novembre 2020 au président du Faso et lui adresser ses vives félicitations pour sa réélection à la tête du Faso.

Venir féliciter le président du Faso et présenter son rapport d’observation de la présidentielle et des législatives du 22 novembre 2020. Ainsi a été justifiée la présence de la Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections (CODEL) à la présidence du Faso. « Nous sommes venus d’abord féliciter le président du Faso pour sa réélection, et ensuite pour les circonstances dans lesquelles les élections ont été tenues et maîtrisées, dans l’ensemble des situations qui font la fierté de notre pays », a laissé entendre Me Halidou Ouédraogo, président de la CODEL, à l’issue de l’audience. À l’entendre, le contexte sécuritaire et sanitaire que traverse le pays fait de ce scrutin un scrutin exceptionnel pour le pays. « Ces élections ont été exceptionnelles. Elles ont été tenues dans un contexte sécuritaire et sanitaire difficile, et politiquement il a fallu beaucoup de tacts, de courage et de leadership pour les réaliser », a-t-il expliqué.

Le rapport présenté contient des recommandations. Lesquelles auraient été formulées en vue d’aboutir à de meilleurs scrutins lors des prochaines consultations électorales. Ces dernières vont dans le sens de l’amélioration de l’état civil, l’élection du maire et de son équipe au suffrage universel, la formation des militants par les partis politiques, l’utilisation de la carte nationale d’identité comme carte document de votation. Selon les propos de Me Halidou Ouédraogo, le président du Faso a promis examiner les recommandations. « Nous avons été très satisfaits parce que le président a promis d’examiner nos recommandations », a-t-il indiqué .

Le président du Faso, sur sa page Facebook, a salué l’engagement des membres de la convention. « Je salue l’engagement citoyen des membres de la convention qui se sont investis pour la transparence du processus électoral, notamment par la sensibilisation des électeurs et la formation des observateurs », a-t-il écrit. Il a également fait cas des recommandations de la CODEL dont il promet d’y jeter un regard particulier. « Ils ont aussi formulé des recommandations pour l’approfondissement de notre démocratie et le renforcement de l’État de droit que nous examinerons avec toute l’attention qui sied », a-t-il poursuivi.

Pour rappel, le rapport avait déjà été présenté au ministre d’Etat, ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation, Clément Sawadogo le mercredi 10 mars 2021. Etape, qui a alors marqué la série de présentation officielle du rapport.

Tiba Kassamse Ouédraogo (Stagiaire)
Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *