Célébration du 8 mars 2021 : Ouagadougou préférée à Ziniaré, Covid-19 oblige

La ministre en charge de la femme, Laurence Ilboudo/Marchal, a animé un point de presse sur les grands axes de la célébration de la 164e Journée internationale de la femme au Burkina Faso. Un calendrier a été défini afin de marquer d’une tâche d’huile cette célébration de l’autre moitié du ciel. C’était ce jeudi 25 février 2021, à Ouagadougou.

Pour la commémoration de la 164e Journée internationale de la femme au Burkina Faso, quatre activités sont officiellement programmées. La première activité concernera le lancement d’un numéro vert de dénonciation des cas de violence, le mardi 2 mars 2021; la seconde, l’animation d’un panel en ligne de compte avec la thématique de ladite Journée, le samedi 6 mars 2021; la troisième, l’organisation d’émissions radiophoniques et télévisuelles, le dimanche 7 mars 2021. La dernière activité sera consacrée à l’acte solennel de célébration de la Journée internationale. Il interviendra le lundi 8 mars 2021 à la salle des banquets de Ouaga 2000 (à Ouagadougou) en lieu et place de Ziniaré, censée accueillir l’édition 2021.

« Conformément à l’esprit de la célébration tournante qui permet que tous les 2 ans, la ville qui accueille les festivités du 11 décembre puisse également abriter les activités commémoratives du 8 mars, c’est la ville de Ziniaré, chef-lieu de la région du Plateau-central qui devrait abriter cette année cette cérémonie officielle commémorative. », a expliqué la ministre en charge de la femme avant de justifier la délocalisation sur Ouagadougou par le fait que « la ville ne dispose pas actuellement d’une salle adaptée pour la tenue de ladite cérémonie selon le format retenu par le conseil des ministres », a avancé Laurence Ilboudo/Marchal.

Des dires de la ministre, par la présente commémoration il s’agira de présenter aux femmes, les services financiers numériques disponibles ainsi que leurs avantages ; de les inciter à utiliser lesdits services dans leurs transactions courantes ; et de leur présenter les possibilités que le E-commerce (commerce en ligne) offre ainsi que ses avantages dans un contexte de défis sanitaire et sécuritaire.

Cette 164e Journée internationale de la femme sera célébrée au Burkina Faso dans un contexte marqué par la pandémie à Coronavirus et de défis sécuritaires. Malgré ce contexte, informe Laurence Ilboudo, la célébration se fera sur toute l’étendue du territoire national, mais à travers un format réduit et en étroite collaboration avec les autorités déconcentrées et sanitaires et dans le strict respect des mesures barrières recommandées dans le cadre de la lutte contre la covid-19.

Pour rappel, la Journée internationale sera commémorée autour du thème : « Inclusion financière par le numérique pour un développement de la femme : défis et perspectives ». Elle se tiendra sous le patronage de Sika Kaboré, épouse du chef de l’État, Roch Kaboré. Sont alors attendus, 600 participants composés de délégués de femmes des 13 régions du Burkina.

Tiba Kassamse Ouédraogo (Stagiaire)
Latribunedufaso.net

 

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.