Entrepreneuriat : « Be Neere cosmetics », la solution pour vos soins capillaires

« Be Neere cosmetics », jeune entreprise burkinabè, s’est davantage ouverte au public, le dimanche 09 août 2020, à l’occasion d’une journée porte-ouverte qui a réuni les amoureux et amoureuses de produits capillaires mais aussi, de personnes soucieuses du bien être de leur cuir chevelu.

Débutée le dimanche 9 août 2020, dans à Ouagadougou, dans le quartier Koulouba, à partir de 10 heures précises, la journée porte-ouverte initiée, par « Be Neere cosmetics », a permis de se familiariser davantage avec les produits qu’elle transforme puis commercialise. En effet, « Be Neere cosmetics », à partir de produits bio rassemblés auprès de producteurs, procède à la transformation et à l’emballage de produits cosmétiques qu’elle commercialise en définitive dans sa boutique.

« Nous utilisons beaucoup de matières premières locales, beurre de karité, huile de coco, beurre de cacao, huile de nîmes, du miel, de l’Aloès verra. Nous prenons ces matières premières que nous transformons et nous les emballons en produits capillaires (des crèmes, des sérums, des huiles, des masques des shampooings) », a fait savoir Hillary Zoungrana, promotrice de la marque « Be Neere cosmetics ».

 

Cette journée porte-ouverte, représente pour elle, une aubaine pour se faire plus de visibilité aux yeux du grand public ; c’est pourquoi, elle a décidé de faire sortir la grande artillerie pour l’occasion. Ainsi, de la caisse, en passant par les différents stands abritant ses produits, essences, huiles, masques de shampooings à l’espace d’entretien des cheveux ou le salon de beauté à ciel ouvert, Hillary a procédé à la présentation détaillée de chacun de ses produits.

Les clientes (gamines, adolescentes, jeunes filles et adultes) quant à elles, ne se sont pas fait conter l’événement. A tour de rôle, et en fonction de leurs désidératas, elles se sont vu offrir les services et, de la promotrice et, de l’ensemble des employés de « Be Neere cosmetics ».  Abordées, pour certaines pendant leurs soins et d’autres à leur sortir, l’on pouvait lire la satisfaction sur le visage des visiteuses et clientes.

Promotrice de « Be Neere cosmeitics », Hillary Zoungrana est une jeune étudiante Burkinabè de 23 ans, en master 2 finances. Son entreprise est née de sa passion pour la formulation et les produits cosmétiques. Ses produits sont utilisés dans le cadre de l’entretien des cheveux essentiellement pour les femmes mais également pour les hommes.

Son entreprise fait aussi dans la sensibilisation, en accompagnant les femmes dans leur entretien capillaire et dans leur volonté de s’accepter elles-mêmes, comme elles sont, avec des cheveux naturels. La dynamique à « Be Neere cosmetics » est d’encadrer et de suivre, puis de guider sur la manière idoine pour entretenir cheveux et cuir chevelu.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Latribunedufaso.net

Suivez-nous sur:
error0

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 × 18 =