Architecture et urbanisme : 102 étudiants burkinabé reçoivent leurs diplômes de l’EAMAU

Le mardi 26 juillet 2022, le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Pr Frédéric Ouattara, a présidé à Ouagadougou, la cérémonie de remise de diplômes de fin de formation aux étudiants burkinabè de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme (EAMAU) de Lomé.

En effet, c’est lors de la 39e session du Conseil d’administration (CA) de l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de de l’urbanisme (EAMAU),  qu’il a été décidé par les ministres des pays membres de procéder à la remise de diplômes aux étudiants burkinabè ayant satisfaits aux conditions de certification de leur formation pour la période de 2012 à 2021. Ce sont donc 102 étudiants qui ont reçu leurs diplômes de Licence et Master au cours de la présente cérémonie qui a eu lieu dans la capitale burkinabè.

Pour les étudiants lauréats, cette cérémonie est riche d’émotions et restera gravée dans leurs mémoires. Ils estiment qu’elle marque la fin d’une étape très importante et le début d’une carrière socio-professionnelle qui demeurera tout au long de leur vie. « Les différentes années que nous avons passées au sein de notre école, l’EAMAU, furent denses, voire très denses, non seulement pour l’apprentissage mais aussi et surtout en émotions très fortes avec des rencontres, de l’ambiance, du stress, des compétitions, du travail et des efforts. Malgré les difficultés, nous sommes restés solidaires et nous avons travaillé dur pour au final recevoir ces diplômes qui nous serviront à l’avenir », a déclaré leur représentant, Maxime Savadogo, tout en remerciant, au nom de ses camarades et à son propre compte, le Burkina Faso pour les efforts consentis, ainsi que le Directeur général de l’EAMAU, Moussa Dembélé.

À entendre ce dernier, cette cérémonie de remise de diplômes est une manière de témoigner aux lauréats le fait qu’ils constituent aujourd’hui des piliers sur lesquels doit reposer la construction de l’Afrique. De plus, il a traduit la gratitude de l’école au Gouvernement burkinabè, car dit-il, le Burkina Faso ne cesse d’y envoyer des étudiants pour se faire former au métier de l’architecture et ce, depuis la création de l’institution.

Pour sa part, le Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Frédéric Ouattara, a souhaité plein succès dans la carrière professionnelle des nouveaux diplômés, tout en les invitant à faire preuve de sérieux, d’intégrité et de sens élevé du travail. « Vous avez travaillé assidument pour relever les défis liés aux exigences de la formation. Les résultats du travail bien fait peuvent être constatés par vous-mêmes et par vos familles respectives », a-t-il avancé à leur égard.

Rappelons que l’EAMAU de Lomé, au Togo, est une institution interétatique d’enseignement supérieur et de recherche, fondée en 1975. Elle regroupe 14 pays qui sont entre autres le Bénin, le Burkina Faso,  la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Togo, le Caméroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Tchad. Et elle a pour mission d’assurer la formation continue des professionnels de l’architecture et de l’urbanisme (Licence-Master-Doctorat), l’expertise de haut niveau des projets de grande envergure et de réflexions pour le devenir de la ville, ainsi que la recherche dans le domaine de l’architecture et de la ville.

Haramy Son

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.