30e Assemblée générale des sociétés d’Etat : 3 sociétés sont déficitaires

Du 23 au 24 juin 2022, se tient la trentième (30e) session ordinaire de l’Assemblée générale des sociétés d’Etat (AG-SE) à Ouagadougou. Elle est placée sous le très haut patronage du Premier ministre (PM), Albert Ouédraogo. Cette rencontre vise à examiner les états financiers de l’exercice clos au 31 décembre 2021 des entreprises publiques Burkinabè.

La 30e session de l’AG-SE a débuté ce 23 juin 2022 à Ouagadougou. Elle sera consacrée à l’examen de la gestion des comptes des entreprises publiques. Pendant la rencontre, le Secrétaire Général du ministère du Commerce, Fidèle Ilboudo a présenté un rapport sur la performance des sociétés d’Etat, exercice 2021. En effet, ce rapport présente l’état financier de vingt-deux (22) entreprises dont dix-neuf (19) sociétés d’Etat et trois (03) Etablissements publics de prévoyance sociale (EPPS). Le chiffre d’affaires cumulé des vingt-deux (22) entreprises est passé de 1 377,593 milliards de F CFA en 2020 à 1 642,970 milliards de F CFA en 2021, soit une hausse de 19,26%. 

Cet accroissement du chiffre d’affaires global est principalement tiré par la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY), la Loterie nationale burkinabè (LONAB) et la Société nationale d’électricité du burkina (SONABEL) dont les chiffres d’affaires ont respectivement augmenté de 142,503 milliards ; 52,140 milliards et de 22,079 milliards de F CFA entre 2020 et 2021.

Pour le PM, Albert Ouédraogo, ces deux jours de travaux permettront aux participants d’examiner le fonctionnement des sociétés d’Etat notamment les aspects liés à la gouvernance et à la performance économique et financière. Sur la base des rapports produits par les dirigeants et les organes de contrôles, a-t-il ajouté, « nous allons recommandé des mesures à prendre pour l’amélioration de leur fonctionnement ». 

Selon le rapport, la SONATER, la SONAGESS et la SOPAFER-B ont enregistré une baisse de leurs chiffres d’affaires entre 2020 et 2021 respectivement de 5,634 milliards ; de 266 millions et de 3 millions de F CFA. En effet, la SONATER a eu des problèmes de livraison des équipements agricoles et de provision, la SONAGESS a fait face à la régression de l’activité liée à la vente de céréales et la SOPAFER-B a enregistré de multiples incidents qui ont occasionné des arrêts du trafic. 

Malgré cette situation, les entreprises publiques ont été remarquables en matière de création d’emplois. A en croire au Premier ministre, elles ont enregistrés au total 9 953 agents en 2021 contre 8 579 agents en 2020, soit une augmentation de cet effectif total de 1 374 agents. 

Cependant le rapport note trois (03) sociétés d’Etat déficitaires à savoir l’Agence de conseil et de maîtrise d’ouvrage déléguée en bâtiment et aménagement urbain (ACOMOD-BURKINA), la Société de gestion de l’équipement et de la maintenance biomédicale (SOGEMAB) et la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rural (SONATER). Le déficit cumulé de ces trois (03) sociétés est de 1,493 milliard de F CFA. 

Issouf Tapsoba

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.