1re édition de la rencontre des Patrons burkinabè : Deux jours pour discuter affaires

Du jeudi 2 au vendredi 3 juin 2022, se tient à Ouagadougou, la 1re édition de la Rencontre des patrons burkinabè (REPAB), sous le thème : « Le Patronat face aux défis du Développement économique et social du Burkina Faso ». Ce jeudi 2 juin, le Premier ministre Albert Ouédraogo, Patron de la présente édition, a alors procédé à l’ouverture officielle de la rencontre.

Ce sont plus de 500 participants, parmi lesquels des membres de délégations venus de la sous-région et d’ailleurs, qui se réunissent à l’occasion de la toute 1re édition de la Rencontre des patrons burkinabè (REPAB). Des dires du Président du comité d’organisation, Arouna Nikiéma, la REPAB a pour objectif de célébrer les patrons d’entreprises et de mettre en lumière leur participation dans le développement économique et social du pays. Ce sera l’occasion de présenter les opportunités d’investissements du pays aux investisseurs et autres acteurs économiques. « L’objectif général de la REPAB c’est l’organisation de forums d’échanges sur divers thématiques afin d’améliorer la participation du secteur privé au développement économique et social », a-t-il indiqué.

Pour donc mener à bien cette 1re édition de la REPAB, des panels seront animés pour permettre aux uns et aux autres de mener des échanges non seulement sur les activités du CNPB, mais aussi sur le thème central de la rencontre et les sous-thèmes portant entre autres sur la fiscalité, le climat des affaires, la Responsabilité sociale des entreprises (RSE), le digital, la fourniture des biens et services dans le secteur minier, le développement des exportations, etc. De plus d’autres activités seront au programme, notamment des activités de partage d’expériences d’hommes d’affaires (success stories), des rencontres d’affaires B2B et B2G, des expositions. Et pour la clôture, une séance plénière est prévue le vendredi 03 juin, avec une soirée gala dénommée « Nuit de l’Employeur », qui sera le lieu pour une remise de trophées aux meilleurs employeurs.

Déjà, le Premier ministre Albert Ouédraogo, Patron de cette rencontre, a salué le thème qui a été retenu. « Cette thématique illustre à souhait le fait que, malgré le contexte difficile, tous les acteurs du développement restent mobilisés pour faire face à l’adversité. La rencontre des patrons du secteur privé sonne donc comme un message de résilience envoyé au reste du monde que, malgré les difficultés, le Burkina Faso reste debout », s’est-il réjoui.

Et à Saïdou Diakité, Vice-président du Conseil national du patronat burkinabè (CNPB), prenant la parole au nom du Président du CNPB, Apollinaire Compaoré, Président de la présente édition, d’ajouter que ce thème revêt un double intérêt pour le patronat burkinabè, lui-même. « D’une part se faire mieux connaître sur l’échiquier national, sous-régional et continental, mettre en lumière la contribution des membres du patronat dans la création de richesses, d’emplois, la protection sociale, sa participation à l’employabilité des jeunes, au perfectionnement des ressources humaines des entreprises, au dialogue social, au dialogue public/privé, etc. D’autre part, face à l’insécurité, aux chocs exogènes impactés par le renchérissement des coûts sur le marché mondial, adopter des stratégies pour accompagner le gouvernement dans la résilience de l’économie », a-t-il soutenu.

En tant qu’organe de défense des intérêts du secteur privé, le CNPB joue de nos jours un rôle d’interface entre ses membres et les autorités publiques. Albert Ouédraogo a donc saisi l’occasion pour rappeler certaines performances appréciables que le pays a pu réaliser ces dernières années grâce aux efforts accomplis par les acteurs de ce secteur. Entre autres, il a évoqué l’accélération du rythme de progression de l’activité économique dont le taux de croissance est ressorti à 6,9% en 2021, l’accroissement de 22% des impôts et taxes versés au budget de l’Etat, et l’excédent commercial historique de 230,7 milliards de FCFA réalisé en 2021.

Au regard de cela, le Patron de la REPAB 2022 n’a pas manqué d’encourager les acteurs à poursuivre dans cette lancée, à travers plus d’engagement dans la mobilisation des ressources, la promotion du civisme fiscal et du patriotisme économique. « Je vous exhorte également à accorder une place importante à l’innovation en vue d’améliorer la qualité des produits mis sur le marché ; à développer davantage des stratégies de levée des fonds sur le marché financier régional pour l’investissement, en vue de faire face au déficit de financement interne de l’économie ; et à travailler en synergie d’actions avec les centres de recherche, afin de susciter l’innovation et de faciliter l’adoption des nouvelles technologies », a-t-il ajouté, tout en indiquant que le Gouvernement travaille déjà à consolider les acquis engrangés grâce aux mesures de relance économique entreprises pour atténuer l’impact de la Covid-19 sur les activités.

Il faut noter que cette cérémonie officielle d’ouverture a été également le lieu pour les officiels présents de procéder à la visite des stands mis en place.

Alizèta Zouré

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.