Mine de Perkoa : Le dispositif d’aération de la chambre de refuge fonctionne normalement

Ce dimanche 08 mai 2022 à Réo dans le Sanguié, s’est tenue la réunion quotidienne du comité provincial de gestion de la crise, dans le cadre des opérations de sauvetage des huit (8) mineurs bloqués dans les sous-sols de la mine de zinc de Perkoa depuis le samedi 16 avril 2022.

Plus de trois (3) semaines après le drame, les travaux se poursuivent sous la supervision des Ministres Jean Alphonse Somé, chargé des Mines et des carrières, et Bassolma Bazié, en charge de la Fonction publique, du travail et de la protection sociale, afin de retrouver les huit (8) travailleurs bloqués dans les profondeurs de la mine de zinc de Perkoa. C’est ainsi que ce samedi 07 mai 2022, ils se sont déportés sur le site de la mine, en vue de constater eux-mêmes l’évolution des travaux de pompage des eaux d’inondation. Déjà, les responsables de la mine leur ont fait savoir que les travaux avancent de façon significative. « Il y a des avancées significatives dans les travaux de recherche des mineurs coincés dans les sous-sols de la mine de zinc », a laissé entendre le Directeur général de la mine de Perkoa, Hein Frey. Par ailleurs, la réunion de la cellule de crise tenue ce dimanche 8 mai 2022 à Perkoa a permis de confirmer cette évolution dans les travaux de recherches des 8 travailleurs.

En effet, le Directeur général de la mine a révélé que la chambre de refuge où pourraient se trouver les 8 mineurs est à une profondeur de 580 mètres, et à la journée du samedi 07 mai 2022, les techniciens commis à la tâche de pompage des eaux ont indiqué que la vidange des eaux est à un niveau de 550 mètres. Ainsi, les opérations de pompage au cours de cette journée ont permis d’évacuer plus de 2 millions de litres d’eau des galeries abritant la chambre de refuge où ils se trouveraient.

De plus, le Directeur général de la mine a rassuré que le dispositif d’aération de cette chambre fonctionne normalement. Toutefois, il est difficile de se prononcer avec exactitude sur l’état actuel de l’intérieur de la chambre.

Il faut noter que l’amélioration des travaux de pompage et de curage est dû au fait que les machines diésel de pompage d’eau sont progressivement remplacées par des stations électriques de pompage de pointe.

Outre les différents efforts déployés par les responsables de la mine, les autorités burkinabè, ainsi que d’autres acteurs, l’Union européenne et le Maroc ont proposé d’appuyer le Burkina Faso dans cette opération de sauvetage. Déjà, le Gouvernement burkinabè n’a pas manqué de transmettre à ses partenaires la liste des besoins notamment en matériels techniques et en ressources humaines. Toute chose qui pourrait sans doute accélérer les opérations de recherche des travailleurs coincés dans la mine.

Par ailleurs, la journée du samedi 07 mai 2022 a été l’occasion pour les Ministres Somé, Bazié et le Ministre en charge des affaires coutumières et religieuses, Issaka Sourwema, de se rendre chez les chefs coutumiers de la localité de Perkoa. Cette démarche fait suite à la pleine implication de ces dignitaires de la tradition dans la préservation de la paix et de la cohésion sociale.

Les parents des victimes eux, espèrent que tous les moyens seront réunis pour sauver les mineurs.

Alizèta Zouré
Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.