Contenu local : IAMGOLD Essakane SA renforce les capacités de ses fournisseurs

En vue de contribuer à l’amélioration de la professionnalisation des fournisseurs nationaux de biens et services miniers, IAMGOLD Essakane SA en collaboration avec l’Alliance des fournisseurs burkinabè de biens et services miniers (ABSM), a organisé ce mercredi 13 avril 2022 à Ouagadougou, un séminaire d’information et de renforcement des capacités, au profit des membres de l’ABSM.

Ce sont une cinquantaine de participants, tous membres de l’Alliance des fournisseurs burkinabè de biens et services miniers (ABSM), qui prennent part à ce séminaire d’IAMGOLD Essakane SA. Placé sous le thème : « Normes et exigences en matière de fourniture de biens et services au secteur minier : exemple de IAMGOLD Essakane SA », ce séminaire a pour objectif général de sensibiliser et renforcer les capacités des participants sur les standards de la mine Essakane dans le contexte de la nouvelle réglementation sur le contenu local. De Façon spécifique, il s’agira entre autres de faire une rétrospective sur les performances en termes d’approvisionnement local d’IAMGOLD Essakane SA ; d’initier les membres de l’ABSM à l’utilisation de la nouvelle plateforme digitale des appels d’offres d’IAMGOLD Essakane SA ; et de présenter les normes et exigences d’IAMGOLD Essakane SA en matière de fourniture de biens et services miniers.

En effet, pour Yves Zongo, Président de l’ABSM, la maîtrise des normes et exigences de la fourniture des biens et services miniers au niveau local est plus que nécessaire. « Si vous prenez par exemple l’usinage des pièces, pour faire des filets, donc des vices pour pouvoir sceller les écrous, il y a une forme européenne, il y a une forme anglo-saxonne. Si vous ne savez pas ce que la minière utilise, on peut vous faire une commande et vous ferez peut-être une forme européenne, alors qu’ils sont beaucoup plus sur les formes anglaises. Nous voulons casser quelque chose que nous attendons depuis longtemps, c’est les normes, les exigences minières, nous voulons les approprier et les rendre aux autres Burkinabè pour que ça ne soit plus cité entre les choses que nous ne maîtrisons pas, que nous ne savons pas faire », a-t-il soutenu.

Ainsi, ce séminaire, des dires de Tidiane Barry, Directeur pays de IAMGOLD Essakane SA, va permettre aux participants de renforcer leurs capacités à être des fournisseurs miniers, avec la présence professionnelle de la chaîne d’approvisionnement de IAMGOLD Essakane SA. De plus, il a rassuré que le contenu local a été mis en avant comme un des facteurs qui permet de mieux partager la richesse avec les partis prenantes, d’autant plus que les résultats déjà engrangés sont satisfaisants. « Aujourd’hui on parle de plus de 60% des achats qui sont déjà faits au niveau des prestataires locaux. Il y a eu une belle évolution au fil des ans. Entre 2010 et 2021, c’est plus de mille milliards de francs CFA qui ont été injectés dans l’économie burkinabè au travers des commandes de biens et services dans les entreprises locales », a-t-il confié.

A noter que c’est depuis 2012, date de la création officielle de l’ABSM, que le partenariat ABSM-IAMGOLD Essakane SA évolue.

Alizèta Zouré et Haramy Son 

Latribunedufaso.net

Partagez

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.