Mobilisation des recettes au Burkina : Un taux de recouvrement de 102,83% au 31 juillet 2021

Ce jeudi 16 septembre 2021, s’est tenue à Ouagadougou, la 2e session ordinaire de l’année 2021 du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) de l’économie, des finances et du développement, sous le thème : « Problématique de la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale : défis et perspectives ». Un Conseil présidé par le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré.

Ce sont les acteurs de l’administration économique, financière et développement qui se sont réunis en cette 2e session ordinaire de l’année 2021 du Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM), pour échanger, afin de trouver des voies et moyens susceptibles de permettre une modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale.

D’après le bilan de mise en œuvre du programme d’activités au 31 juillet 2021 dressé par les administrateurs, « le Ministère de l’économie, des finances et du développement (MINEFID) a enregistré plusieurs acquis », dont le recouvrement des recettes propres à hauteur de 1 135,92 milliards de F CFA sur une prévision de 1 104,67 milliards F CFA soit un taux de recouvrement de 102,83% ; la sélection et le financement de 18 projets d’entreprises pour un montant de 1 082 747 500 F CFA dans le cadre de la mise en œuvre du programme AGRINOVA (programme d’incitation à la création d’entreprises et d’emplois dans le secteur de production agro-sylvo-pastorale en faveur de jeunes et de femmes porteurs d’affaire) ; les appuis apportés à quatorze (14)ministères et deux (2) institutions pour l’élaboration de leurs stratégies et plans d’actions ; l’optimisation de la mobilisation des ressources et la rationalisation des dépenses, ainsi que la poursuite des efforts dans l’aménagement du territoire et la mise en œuvre des pôles de croissance.

Cependant le ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané Kaboré, a indiqué que ces résultats ont été limités et ce, en raison « des crises sanitaire et sécuritaire qui ont affaibli certains maillons de la chaine ». Le thème du jour paraît donc pertinent selon lui et il a rassuré que « son département, notamment les structures en charges des questions domaniales, foncières et cadastrales, sont à pieds d’œuvre pour la modernisation et l’informatisation des procédures ».

Il a ainsi félicité le personnel pour les résultats encourageants obtenus et a invité chacun à plus de détermination et d’implication, pour qu’à l’issue de cette rencontre, des résolutions et recommandations pertinentes soient formulées afin d’améliorer les performances du département et de contribuer à la modernisation de la gestion domaniale, foncière et cadastrale.
Pour mémoire, la 1ère session 2021 du CASEM du MINEFID a été effective le jeudi 25 février 2021, sous le thème : « Stratégies de relance économique dans un contexte de crise sécuritaire et sanitaire ».

Alizèta Zouré (Stagiaire)
Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *