Sécurité routière : « La moto, ce n’est pas la voyoucratie…», Gaston Dembélé, président de l’association des motards du Faso

Dans l’objectif de remercier ses partenaires, l’association des motards du Faso a organisé un diner gala dans la nuit du samedi 22 mai 2021 à Ouagadougou. Au-delà de ce diner gala de remerciements, le président de l’association des motards du Faso, Gaston Dembélé, a présenté l’association et ses objectifs.

Après des activités réalisées et réussies, l’association des motards du Faso s’est voulue reconnaissante envers tous ceux qui l’ont accompagnée à atteindre un tel résultat. « L’objectif de cette soirée, c’est de dire grandement merci parce qu’on avait des objectifs à atteindre. Seule, avec nos cotisations de l’association, on ne pouvait pas faire face. Nous avons eu la chance d’avoir des partenaires qui ont écoutés nos doléances et qui nous ont accompagnés dans ce sens ; voilà pourquoi ce soir nous les avons invités pour leur dire merci pour tout ce qu’ils ont fait pour nous, on a toujours besoin de ses partenaires. », a indiqué Gaston Dembélé, le président de l’association.

Ce diner gala de remerciements fut une occasion pour Gaston Dembélé de présenter son association à ses bienfaiteurs. De la présentation alors faite, il ressort que l’association des motards du Faso, créée le 20 octobre 2015 dans l’optique de lutter contre l’insécurité routière, compte à ce jour 150 adhérents. Elle serait née de la volonté de ses membres fondateurs de lutter contre l’insécurité routière dans les contrées du Burkina Faso. « Les membres fondateurs (4) ont pensé que de la manière dont les jeunes roulent en ville cause problème. Ils ont donc voulu organiser les gens dans un cadre pour que les gens sachent que la moto, ce n’est pas la vitesse, ce n’est pas la voyoucratie ; la moto est d’abord responsable. », a fait savoir Gaston Dembélé. L’association, dit-on, est d’abord ouverte à tous ceux qui possèdent des grosses cylindrées de 250 CC, aux gens qui aiment la moto, mais qui ne font pas la moto. Elle est de même ouverte à ceux qui désirent lutter contre l’insécurité routière, mais qui ne font pas de la moto. Des sympathisants, des pratiquants, tout le monde peut adhérer à l’association des motards du Faso. Si l’association est assez ouverte à l’adhésion de nouveaux membres, il n’en demeure pas moins qu’il faille suivre certaines règles, respecter la charte de l’association et certaines conditions parmi lesquelles le port du casque.

Pour le représentant d’intérieure maison, partenaire de motards du Faso, Fidel Kirakoue, c’est une satisfaction car cette soirée permettra de changer l’avis des populations sur les motards. « Dans notre société, nous voyons les grosses motos comme un truc pour les délinquants. Je suis vraiment content du fait qu’on peut arriver à convaincre les gens, à s’organiser et à donner une autre image de ce qui était considéré comme pas bien », a-t-il renseigné. Pour Jessica Dayamba, femme membre des motards du Faso, être femme motard c’est très rare, mais magnifique. « Femme motard, ça sort du lot, mais c’est magnifique, et très beau puisque ce n’est pas tous temps qu’on voit ça, ça m’a plus incitée à faire partie des motards du Faso. », a-t-elle informé. « Dans la société, il y a d’autres toujours bloqué dans la tête qui se disent que c’est impossible, y a d’autres qui n’y croient pas du tout, d’autres aussi m’empêchent de rouler soi-disant qu’une femme c’est la maison, la cuisine, ce sont les enfants, ce n’est pas la moto. Mais je ne tiens pas compte de ça, je vis juste ma passion. », a-t-elle encore témoigné. Elle n’a d’ailleurs pas manqué d’inviter ses ‘’sœurs’’ qui ont l’amour pour les grosses motos de vivre leurs passions. « Les filles, vivez votre passion, n’écoutez pas les gens ! », a-t-elle lancé.

Pour avoir accompagné l’association des motards du Faso dans la réalisation de leurs activités, les partenaires ont reçu individuellement des attestations de remerciements.

Tiba Kassamse Ouédraogo
Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *