Fonds minier : Le Comité communal de suivi de Gorom-Gorom dresse le bilan

Ouverture ce vendredi 12 mars 2021, à Ouagadougou, d’une rencontre de cadrage du Comité communal de suivi du fonds minier de développement local de Gorom-Gorom, commune située dans la province de l’Oudalan et la région du Sahel. Avec pour objectif, de faire le bilan des différents projets sélectionnés ; de voir l’état de mise en œuvre desdits projets ; d’envisager les perspectives afin d’améliorer le fonctionnement du Comité communal de suivi et les sélections des projets financés par le fonds minier.

Pour le Haut-commissaire de la province de l’Oudalan, Hamidou Massa, par ailleurs président de la cérémonie d’ouverture, il s’agira au cours de la session de faire le bilan, l’état de mise en œuvre des projets sélectionnés et aussi, d’envisager des perspectives pour améliorer le fonctionnement du Comité de sélection des projets. « C’est ce comité qui est chargé de sélectionner les projets qui ont été identifiés pour la commune et à être financé par le fonds. Nous nous sommes retrouvés ce matin pour faire le bilan des différents projets qui ont été sélectionnés, voir quel est l’état de mise en œuvre de ces projets actuellement et envisager les perspectives pour améliorer le fonctionnement de ce Comité et améliorer les sélections des projets financés par le fonds minier », a-t-il soutenu. Ses attentes, au sortir de cette session, sont de deux ordres. « Nous attendons que le Comité soit mieux aguerrit pour pouvoir accompagner la commune dans la sélection des projets, mais aussi que le Comité puisse effectuer un bon suivi de la réalisation de ces projets », a-t-il indiqué.

Le représentant du Direction général de IAMGOLD Essakane SA, Souleymane Boly, Surintendant en relation et développement communautaire a fait savoir sa joie de prendre part à la présente rencontre. « C’est avec beaucoup de satisfaction que nous sommes présents pour la tenue de ce Comité. Et nous sommes très contents de jouer pleinement notre rôle pour accompagner le développement économique et social de la commune de Gorom-Gorom, mais également de la région du Sahel et du Burkina tout entier », a-t-il déclaré. Soulignant alors l’utilité de la contribution de son entreprise dans le cadre de ce fonds minier de développement local, il avance qu’elle sert les communes riveraines de la mine, est reversée à l’ensemble des communes et des régions du Burkina Faso afin que les mines jouent pleinement leur rôle dans le développement du Burkina Faso.

Les perspectives pour lui, c‘est d’avoir un calendrier de travail du Comité pour l’année 2021, renforcer les mécanismes de suivi et d’évaluation des projets qui sont financés par le fonds minier de développement local, améliorer la redevabilité et la communication envers les communautés et populations bénéficiaires de ce fonds et les inscrire dans une perspective de durabilité afin que même après la fermeture de la mine, les communautés riveraines et populations continuent de ressentir les effets bénéfiques de la présence de la mine.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *