Sécurité routière : 100 membres de la FAPSER-BF à l’école de l’ONASER

Ouverture ce mercredi 2 septembre 2020, à Ouagadougou d’une formation à l’endroit de 100 membres de la Fédération des associations pour la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso (FAPSER-BF) en sécurité routière et sur la sécurisation d’une zone d’accident. C’était sous la présidence de Adama Kouraogo, Directeur général de l’Office national de la sécurité routière (ONASER).

Trois jours durant soit du 02 au 04 septembre 2020, 100 membres de la Fédération des associations pour la promotion de la sécurité routière au Burkina Faso (FAPSER-BF) seront outillés sur les techniques de sensibilisation et les techniques de sécurisation d’une zone d’accident. De l’avis de Léopold Kaboré, président de la FAPSER-BF, la présente session de formation va permettre de renforcer les capacités des membres de sa fédération et permettre également l’apprentissage de nouvelles thématiques, notamment le secourisme. Venus de huit régions (Est, Hauts-Bassins, Centre-Ouest, Centre-Est…) en plus du Centre , les participants, des dires du président, ont été désignés et doivent, au sortir des 72 heures de formation, être des ambassadeurs de la sécurité routière dans leurs localités respectives.

Adama Kouraogo, Directeur général de l’Office national de la sécurité routière (ONASER), est revenu sur les objectifs spécifiques de cet atelier de formation. « De manière plus spécifique, il s’agira pour l’atelier de permettre aux participants de connaitre et de s’approprier les textes règlementaires en matière de circulation, de maitriser les concepts fondamentaux de la sécurité routière, de maitriser les techniques d’animation et de sensibilisation en matière de sécurité routière, de connaitre les notions sur la sécurisation d’une zone d’accident », a-t-il cité avant de faire remarquer que son institution a mis un accent particulier sur le choix judicieux des thématiques qui tiennent compte des questions liées à la problématique de la sécurité routière au Burkina Faso. C’est ainsi qu’il a exhorté les participants à avoir une oreille attentive aux différentes communications qui seront livrées.

En rappel, la tenue de la session de formation est le fruit de la collaboration entre la FAPSER-BF et l’ONASER. A l’ouverture des travaux, une minute de silence a été observée en mémoire de toutes les victimes d’accidents de la circulation routière.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Latribunedufaso.net

Suivez-nous sur:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 21 =