Economie agricole : Plus de 1000 magasins recensés en 2020

Le Directeur général de la promotion de l’économie rurale, Dr Abdelaziz Ouédraogo, a présidé ce jeudi 26 août 2021, à Ouagadougou, un atelier de dissémination des résultats de l’inventaire national des infrastructures de stockage et de warrantage.

En décembre 2020, était mené, avec l’appui de la Banque africaine de développement (BAD) à travers le Projet d’appui à la création d’une banque d’agro-business (PACBA), l’inventaire national des infrastructures de stockage et de warrantage. Lequel inventaire a permis de dénombrer, entre autres, 1405 infrastructures composées de 300 magasins de warrantage, 983 magasins de stockage et 92 conserveries. La capacité d’entreposage des infrastructures recensées est alors estimée à 232 500 tonnes.

Des dires du Directeur général de la promotion de l’économie rurale, Dr Abdelaziz Ouédraogo, 5 697 tonnes de vivres y ont été gardées au cours de l’année 2020. Aussi, l’exploitation des infrastructures a-t-elle permis aux organisations paysannes bénéficiaires de mobiliser 311 000 000 F CFA, a-t-il de même dit. Il a toutefois noté que 36,7% des magasins de stockage et 8,7% des magasins de warrantage ne disposent pas d’équipements adéquats pour leur fonctionnement.

L’objectif de cet atelier de dissémination des résultats de l’inventaire national des infrastructures de stockage et de warrantage étant le partage, avec les acteurs, des informations et des données spécifiques sur les caractéristiques des infrastructures de stockage et de warrantage ainsi que leur géolocalisation, M. Ouédraogo a saisi l’occasion pour inviter les acteurs à plus de rigueur dans la planification et la mise en exploitation desdites infrastructures.

Tambi Serge Pacôme Zongo
Latribunedufaso.net

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *