1re Edition du Bàlo d’or : Les acteurs du monde agricole magnifiés

Ce 1 er octobre 2020 s’est tenue dans la salle de conférence de Ouaga 2000 la première édition de la cérémonie de récompense des acteurs du monde de l’agriculture dénommée Bàlo d’or 2020. Cette édition a été placée sous le patronage du Président du Faso, Roch Kabore et les Co-parrainages du président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF), Mahamadi Savadogo et du représentant de la FAO au Burkina Dauda Sau.

Récompenser les acteurs les plus méritants du monde de l’Agriculture et ses sous-secteurs que sont l’agriculture, l’environnement et l’élevage.  Tel est l’objectif de cette 1re édition du Bàlo d’or. Pour le président du Comité d’organisation, Georges Kiénou, la nuit de l’exploitant familial est une occasion de décerner des prix aux acteurs du domaine qui se sont distingués au cours de l’année. « Le Bàlo d’or a pour objectif d’encourager les meilleurs acteurs du domaine, de faire d’eux des modèles et les inviter à plus de travail pour de meilleur rendement », a-t-il indiqué.

Au total, cinq catégories ont été prises en compte pour cette première édition. il s’agit de la catégorie meilleure exploitant familiale, de la meilleure exploitante familiale, du meilleur jeune exploitant familial, de la meilleure organisation paysanne et du meilleur technicien. Hormis la catégorie meilleur technicien, trois prix ont été décernés par catégorie (argent, bronze, or).

Dans la catégorie meilleure exploitant familiale, Bandé Alidou du Bazéga reçoit le bronze, Sawadogo Habibou obtient l’argent et Siennou Bassirou de la Boucle du Mouhoun est l’heureux gagnant du trophée en or. Au compte de la meilleure exploitante familiale, Kassongo née Sama Bobodo Sylvie du Houet remporte le bronze, Coulibaly Késseyzou du Mouhoun remporte  l’argent et l’or pour Kabore Téné du Bazéga. Pour ce qui est du meilleur jeune exploitant familial, l’or est revenu à Paré Yaya du Nayala, l’argent à Ouedraogo Karim du Kourwéogo et Kiemtoré Sylvain du centre, se contente du bronze.

Pour la meilleure organisation paysanne, le bronze est décerné à l’Union provinciale des professionnels agricoles BENBA du Nayala, l’argent à la Coopérative simplifiée Djam Wari du Koulpélogo et la Coopérative Simplifiée Wendwaoga du Ganzourgou rafle l’or. Dans la dernière catégorie qui est celle du meilleur technicien, Kouama Athanase du Kourwéogo, Nignan Safiatou de l’oubritenga et Nabie Yadounou des Banwa sont les heureux gagnants.

La valeur des récompenses vont de 300 000 francs CFA pour les meilleurs encadreurs à 15 millions francs CFA pour la meilleure exploitation familiale. De l’avis de Siénnou Bassirou, lauréat du Bàlo d’or meilleur exploitant famille et qui a remporté le prix de 15 millions francs CFA, « ce prix est une invite a plus d’abnégation au travail afin d’accroitre les rendements et d’encourager d’autres acteurs à s’engager ».

Pour le Président du Faso, cette nuit de distinction est une initiative louable du moment où elle invite à plus d’ardeur au travail pour l’atteinte de l’autosuffisance alimentaire. Il a réaffirmé son engagement à soutenir des actions entrant dans ce sens. Par la même occasion Roch Kaboré a reçu le prix d’honneur du Bàlo d’or ainsi qu’un mémorandum des mains du président du comité d’organisation.

Tiba Kassamse Ouedraogo (stagiaire)

Latribunedufaso.net

Suivez-nous sur:

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 × 13 =